Le "spiritual care" : nouveau métier, nouvelles pratiques, nouvelles compétences

Les soins palliatifs ont dès le départ fait une place à la spiritualité à travers les concepts de « souffrance globale » et de « souffrance spirituelle ». Il faut cependant attendre les années 2000 pour voir se développer un champ disciplinaire nouveau au carrefour du soin et du spirituel : le Spiritual Care. Nouveau métier, nouvelles pratiques, nouvelles compétences qui tardent en France à trouver l’écho que l’on repère en Amérique du Nord, au Pays-Bas ou au Royaume-Uni. Passéisme, laïcité à la Française, résistance au changement ?

Claire HIBON & Nicolas PUJOL proposent ici une nouvelle manière de définir le concept de Spiritual Care qui échappe aux catégories classiques de la sociologie du travail telles que celles de « compétences », de « spécialisation », ou de « professionnalisation ». Ils montrent que l’attention à l’autre, la sollicitude et la compassion s’apprennent et s’affinent comme s’affinent les registres de sensibilité et que la spiritualité du soignant joue un rôle sur ce long chemin individuel et collectif que représente l’accompagnement de personnes gravement malades et en fin de vie. « La spiritualité du soignant modifie son rapport subjectif au travail et ne peut donc qu’influencer sa manière de prendre soin. Elle modifie son rapport à la souffrance, son rapport au plaisir, son rapport au sens, son rapport à la sublimation tout comme elle modifie la manière dont il se défend inconsciemment des agressions qui menacent son intégrité psychique. Les traditions spirituelles constituent un patrimoine immatériel de mythes, de récits, de pratiques et de concepts dans lequel puisent certains soignants pour faire leur travail. La question de savoir à quelles conditions leur spiritualité nourrit ou appauvrit le soin mérite d’être posée. »

 

Claire HIBON & Nicolas PUJOL, « Qu’est-ce que le Spiritual Care ? », Jusqu’à la mort accompagner la vie, Presses universitaires de Grenoble, 2020, Vol. 4, n°143, p. 11-23.

 

Pour plus d’informations : contactez les Pôle Recherche

Ces articles pourrait vous intéresser

logo SFAP logo Corpalif logo FEHAP logo ARS

En 2021 et 2022, l’établissement a bénéficié de crédits du Ségur « Investissement du Quotidien » financés par le Plan National de Relance et de Résilience (PNRR) lui-même financé par l’Union Européenne.