Témoignage de Nina Bouraoui, écrivaine

nina bouraoui temoignage
En mai 2022, pendant 11 jours, Nina Bouraoui va vivre au rythme de son père, malade, hospitalisé à la Maison Médicale Jeanne Garnier Paris.

Accompagner les derniers jours d’un être tant aimé et admiré est chemin intime et singulier- hors du temps qu’elle retrace dans son dernier livre. Elle témoigne : « En soins palliatifs, il n’est question que de douceur, de gentillesse, d’accompagnement du malade et de sa famille. »

Ces articles pourrait vous intéresser

En 2021 et 2022, l’établissement a bénéficié de crédits du Ségur « Investissement du Quotidien » financés par le Plan National de Relance et de Résilience (PNRR) lui-même financé par l’Union Européenne.